Ténèbres sur Liin ( Livre 3 )





PROLOGUE


Venu du Grand Nord, une terre froide et hostile peuplée de farouches tribus barbares et de redoutables créatures, Bran est un guerrier accompli. Né au sein d’une meute de Wargas, ces grands loups protégés de la déesse Kahina, il fut, à l’aube de ses dix printemps, capturé par des chasseurs du clan Gorak, puis adopté par Korn, le plus légendaire des guerriers Storns qui se désespérait de n’avoir jamais eu de descendance.

 En quelques années, Korn fit de son fils un combattant digne de lui succéder. À peine ce dernier avait-il achevé l’Orak, l’épreuve initiatique par laquelle tout jeune Storn devait passer pour atteindre le statut de guerrier du clan Gorak, qu’une terrible guerre embrasa le Grand Nord. Désireux d’unir la totalité des clans sous son autorité, Haaron, un puissant chef Storn, ambitionnait de se faire couronner roi du Nord. Prenant la tête d’une très forte coalition, il entra en conflit avec plusieurs clans, dont celui de Bran, réputé pour la vaillance de ses guerriers et qu’il vainquit par traîtrise au cours d’une bataille acharnée. Au terme d’un combat titanesque, durant lequel Korn se couvrit d’une gloire éternelle avant de succomber, le clan Gorak fut totalement anéanti.

Seul survivant d’un impitoyable massacre, Bran n’eut d’autre choix que de fuir les terres qui l’avaient vu naître, non sans avoir au préalable vengé la mort de son père en prenant la tête du chef de la coalition.

Après des mois d’errance solitaire à travers les vastes forêts du Grand Nord, le jeune barbare franchit les hautes montagnes qui en marquaient la frontière avec les fertiles Baronnies, ensemble de territoires féodaux dirigés par des seigneurs aussi belliqueux qu’attachés à leurs prérogatives.

Découvrant un monde totalement nouveau pour lui, Bran fit la connaissance de Roxane, une sang-mêlé maîtrisant les arcanes, et d’un chevalier des Baronnies, le vaillant Roland de Montrouge, un homme aux préjugés aussi bien trempés que l’acier de son épée.

Réunies par un caprice du destin, ces trois personnalités, que rien ne semblait pouvoir rapprocher, se retrouvèrent à parcourir ensemble de sombres galeries creusées jadis sous la montagne par les peuples nains. Ils y combattirent les guerriers d’Arrhach’Khan, un redoutable et ambitieux khan Morkaï, venus s’emparer d’un puissant artéfact Orc scellé dans les entrailles de la Terre, en un lieu demeuré secret pendant des siècles.

Forgée par Mohork lui-même, Narhaaraz, la hache du pouvoir, donnait au guerrier Orc qui la brandissait la légitimité pour diriger tous les clans et les tribus réunis sous une même bannière. Arrhach’Khan convoitait ce pouvoir et ambitionnait de lever une immense armée avec laquelle il ravagerait le monde des hommes.

Aidé dans sa tâche par un mystérieux mage noir chargé de plonger les Baronnies dans un hiver surnaturel, le chef orc vit ses projets contrariés par Bran et ses nouveaux amis. La menace d’une invasion orque n’en demeurant pas moins réelle, Roland de Montrouge rejoignit son seigneur afin d’alerter les Baronnies, tandis qu’accompagnée de Bran, Roxane prit la direction de Liin, une grande cité marchande située à la frontière nord de l’Empire, là où elle espérait trouver une trace du passage de son père, but de sa présence dans cette partie du monde de Kern.

Opulente et orgueilleuse cité marchande, Liin règne sans partage sur le commerce du nord de Kern. Guidé par l’énigmatique Roxane, la sang-mêlé, Bran s’aventurera jusqu’au cœur même de cette métropole cosmopolite où l’argent et le crime règnent en maîtres. Une ville mystérieuse où sans cesse, dans l’ombre, se trament de sombres complots. Une cité plusieurs fois millénaire, dans les rues de laquelle, guettant le voyageur imprudent, se tapissent d’innombrables dangers.












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire